Parution – « Aliénés. Une histoire sociale de la folie au XIXe siècle »

Chères et chers collègues,
J’ai le grand plaisir de vous annoncer la parution de mon livre *Aliénés. Une histoire sociale de la folie au XIXe siècle* chez CNRS Éditions, ce 4 janvier 2024. Il s’agit d’une version retravaillée d’une thèse soutenue en 2021.
En voici la présentation donnée en quatrième de couverture :
*Si l’histoire de l’institution asilaire est désormais bien connue, celle des aliénés l’est beaucoup moins. Anatole Le Bras fait ici résonner la voix d’hommes et de femmes frappés par la maladie mentale. Reconstituant les trajectoires de ces individus, des manifestations de troubles psychiques au placement à l’asile, il étudie au plus près la manière dont sont vécus la mise sous tutelle et l’isolement. Scrutant les relations des aliénés avec le monde extérieur, il souligne la façon dont les liens avec les proches se modifient, se distendent ou subsistent malgré le temps qui passe. Surgit alors une palette d’acteurs – familles, voisins, policiers, maires ou préfets – qui s’approprient l’internement, en font un moyen de régulation sociale et de règlement des conflits. Portant le regard au-delà des murs, cet ouvrage laisse entrevoir la vie, fragile, après l’asile. Il nous introduit aux formes d’accommodement ou de résistance des malades, dont les droits sont suspendus et les existences affectées pour longtemps du stigmate de la folie, dessinant ainsi les contours de la condition aliénée. La maladie mentale remet en jeu et perturbe les hiérarchies sociales. En ce sens, elle opère comme un prisme permettant de lire la société du XIXe siècle et ses mutations. *
Plus d’informations sont disponibles à cette adresse : www.cnrseditions.fr/catalogue/histoire/alienes/
J’en profite pour vous transmettre mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.
Bien cordialement,
Anatole Le Bras Post-doctorant au Centre for History and Economics in Paris (CHEP)