Fwd: AAC

Un appel à contribution pour la RHA, à faire circuler svp

APPEL À CONTRIBUTIONS
Revue Historique des Armées

Résumé
Le numéro 312 de la Revue historique des armées portera sur la Sport et Armée, et doit être publié en mars 2024. Un appel à article est donc ouvert. Les propositions d’articles peuvent traiter de toutes les périodes. Elles seront évaluées au sein d’un comité de rédaction.

Annonce
Appel à contribution d’articles pour la RHA
Thème : Sport et Armée
Argumentaire
Les armées entretiennent avec le sport une relation ancienne, qui s’inscrit dans le concept large de biopolitique, et intéresse également les enjeux de formation au combat, le rapport au corps et à la masculinité virile. Au service des armées, le sport préparerait à la guerre… et dans le même temps, en constituerait une alternative pacifique (cf la trêve olympique), une forme maîtrisée de violence (Norbert Elias) dont les compétitions seraient autant de batailles normées, la dimension ludique rencontrant l’intérêt national. C’est partant de cette ambivalence ancienne et même antique que ce numéro à venir de la RHA se propose d’analyser le rapport entre sport et armées. Des prémices de l’exercice physique, – qui voit la gymnastique investir les casernes sous la IIIe république – jusqu’au développement du e-sport militaire, l’armée a depuis longtemps intégré le sport dans ses missions et ses institutions. Ainsi, les déconvenues olympiques de 1960, aboutissent à la création du Centre national des sports de la Défense (CNSD), puis de l’Ecole interarmées des sports (1967) dont deux éléments saillants et médiatiques sont le bataillon de Joinville, qui rassemble les sportifs militaires de haut niveau, ainsi que l’école d’Antibes, qui en forme les cadres. Le sport est une école, mais aussi une part intégrante des traditions. Ce numéro, à paraître dans le courant de l’année olympique 2024, entend ainsi réfléchir aux multiples facettes du rapport entre sport et armée, tant en France qu’à l’international.
Le présent appel à article vise à rassembler, dans un numéro de la Revue d’histoire des Armées une série d’articles traitant de ce thème, au plan national et international.
La Revue historique des Armées est une revue scientifique d’histoire militaire. Fondée en 1945, elle a été couronnée en 1954 par l’Académie française et, en 1981, par l’Académie des sciences morales et politiques. Elle publie quatre numéros par an. Son principal objet est de rendre compte de l’actualité de la recherche sur le phénomène guerrier, quelles que soit les approches privilégiées (sociale, culturelle, anthropologique, globale ou « par le bas », …). Il s’agit de contribuer à l’analyse des conflits passés, des acteurs qui y sont impliqués, de l’évolution des armées, notamment françaises mais pas exclusivement.
Si les sujets retenus pour être publiés couvrent un très large spectre, tant chronologique que géographique, une attention particulière est cependant portée, mais sans exclusive, à la mise en valeur des ressources archivistiques, bibliographiques ou iconographiques du Service historique de la Défense (SHD). En effet, la revue se distingue par la riche iconographie qui illustre les articles. Les dossiers présentés dans la revue cherchent également à associer auteurs civils et militaires.
A l’occasion de sa dématérialisation sur le portail Cairn en plus de la publication papier, le comité de rédaction lance un appel à contribution. Les articles paraissent en français et en anglais. Ils doivent présenter un caractère inédit, ne pas avoir étéì publies sur papier ou en ligne. Chaque article est soumis aÌ un processus de double relecture anonyme. Après approbation par le comitéì de rédaction, l’article sera publiéì dans le numéro spécial consacré à la Justice militaire,

Modalités de soumission des articles
date limite d’envoi des projets : 1er mars 2024
Les projets d’articles seront rédigés en français avec indication d’une bibliographie succincte et des sources utilisées.
Vous mentionnerez votre titre et organisme de rattachement.
Votre article contiendra 35 à 50 000 signes maximum espaces compris (ces modalités peuvent être assouplies en concertation avec le comité de lecture). Le SHD se charge de l’iconographie.
Les références bibliographiques apparaîtront en note de bas de page sous la forme suivante :
Prénom et nom de l’auteur en minuscules, titre de l’ouvrage en italique, lieu d’édition, maison d’édition, collection (éventuellement), année d’édition, page(s) exacte(s) de la citation.
Ex : Jean-Baptiste Duroselle, L’abîme 1939-1945, Paris, Imprimerie nationale, 1982, p. 32. S’il s’agit de plusieurs pages, mettre p. (et non pp.) 32-45.
Merci d’envoyer votre projet d’article sous la forme d’un fichier Word ou Open Office Writer par voie électronique :
aÌ : shd-vincennes-rha.chef.fct@intradef.gouv.fr
Plus de précisions (chartes, normes aux auteurs, comitéì de rédaction) sur notre site web :
www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr