Ann. séminaire « Histoire sociale et culturelle du XIXe siècle (France, Europe, Empires) », Université Paris Cité

Chères et chers collègues
Nous avons le plaisir de vous transmettre le programme du séminaire *« Histoire sociale et culturelle du XIXe siècle (France, Europe, Empires) »* qui se tiendra à l’Université Paris Cité les mercredis de 14h à 16h. En vous remerciant Bien cordialement, Quentin Deluermoz et Anaïs Albert
*Histoire sociale et culturelle du XIXe siècle*
*(France, Europe, Empires)*
Le séminaire se consacre à l’étude des vastes transformations – et des résistances – qui ont marqué les sociétés européennes au cours d’un long XIX e siècle. Celles-ci seront abordées à partir d’une approche d’histoire sociale et culturelle, c’est-à-dire attentive aux pratiques des individus, aux interactions, aux formes de hiérarchisations et d’institutionnalisation, ainsi qu’aux représentations du monde des hommes et des femmes de l’époque. Les sociétés coloniales seront prises en compte ainsi que les logiques transnationales et impériales qui façonnent les sociétés européennes d’alors. Cette année, ces questions générales seront abordées au prisme particulier *des rapports entre l’ordinaire et l’extraordinaire*, entre le quotidien et l’événement, pour chercher à la fois des formes de continuité entre ces deux temporalités et réfléchir aux effets de seuil, perçus par les acteurs et les actrices, qui font passer dans le temps de la crise, qui suspend le cours ordinaire des choses.
Ce séminaire est ouvert à tou.te.s les étudiant.e.s et chercheur et chercheuses. Il a lieu sur le campus des Grand Moulins (Paris, 13ème), bâtiment Olympe de Gouges, salle 146 (cf plan).

*Programme*

*Séance 1 (20 septembre*) : Introduction
*Séance 2 (27 septembre)* : atelier de lecture. Lecture croisée d’extraits de :
– Georges Duby, *Le dimanche de Bouvines. 27 juillet 1214*, Paris, Gallimard, 1973. – Florence Weber, *Penser la parenté aujourd’hui. La force du quotidien*, Paris, Editions rue d’Ulm, 2013.
*Séance 3 (4 octobre)* – *Elsa Génard *(Harvard/*Center for History and Economics), « *Penser l’ordinaire et l’extraordinaire du quotidien en prison (France, première moitié du XXe siècle). Une contribution à l’histoire des temporalités carcérales »
*Séance 4 (11 octobre)* -* Chloé Leprince *(U. Paris-Cité/ICT), “Traces et lacunes : revisiter l’engagement féminin dans la Commune de Paris au ras des archives”.
*Séance 5 (18 octobre)* – *Clément Thibaud *(EHESS/CERMA)*, *“La citoyenneté en Amérique latine au XIXe siècle : intégration et exclusion des minorités”
*Séance 6 (25 octobre)* – J*uliette Rennes *(EHESS/CEMS)*, *« Observer le travail et le genre à Paris en 1900 »
*Semaine de lecture*
*Séance 7 (8 novembre) *: *Kristin Ross *(New-York University)*, *“Autour des résurgences de la “forme-Commune” dans l’histoire des 19e-21e siècle”.
Attention *changement de salle* : cette séance aura lieu exceptionnellement bâtiment Condorcet (entrée par le 4, rue Elsa Morante 75013 *Paris), salle 050 A)*
*Séance 8 (15 novembre) : Emmanuel Blanchard *(Université Versailles-Saint-Quentin/CESDIP) : « Supplier ou faire valoir ses droits ? Quand les habitants de Kabylie s’adressaient à l’Etat français (années 1900-1930) »
*Séance 9 (22 novembre) : pas de séance *
*Séance 10 (29 novembre)* : *Ariane Mak *(U. Paris Cité/LARCA) : « An anthropology of ourselves ». Pratiques d’enquête du Mass-Observation sur la vie quotidienne des Britanniques (1937-1949) »
*Séance 11 (6 décembre) – Gregory Delaplace *(EPHE/ Groupe Sociologie Religions Laïcités) : « Fantômes et invisible en anthropologie. Enquête dans les maisons hantées ».
*Séance 12 (13 décembre) : Travail collectif sur archives.*

*Plan des bâtiments de l’Université Paris-Cité _ Campus des Grands Moulins*

*Accès* : métro 14, arrêt BNF ou tram T3A : arrêt Avenue de France
*Le séminaire a lieu sur le Campus des Grands Moulins, **bâtiment Olympe de Gouges (5 place P. Ricoeur 75013 Paris), salle 146 (au 1er étage)*

— Quentin Deluermoz