Parution – Former, encadrer, surveiller. Documents d’histoire sociale de la France contemporaine (XIXe-XXIe siècles)

*Former, encadrer, surveiller. Documents d’histoire sociale de la France contemporaine (XIXe-XXIe siècles)* Presses universitaires de Rennes, « Didact Histoire », 2023

*Quoi de commun entre l’école maternelle et la gendarmerie, entre les principes éducatifs et les pratiques répressives ? Ces domaines bien distincts généralement étudiés de manière séparée, participent d’une même histoire : celle du resserrement, progressif et parfois contesté, des liens entre l’État et la société. Ce mouvement de longue durée a fait l’objet de recherches renouvelées dont beaucoup ont été initiées par Jean-Noël Luc à qui cet ouvrage est dédié.Et puisqu’il s’agit ici de transmission, on a voulu lui donner une forme pédagogique capable d’intéresser les lecteurs au-delà du seul cercle des spécialistes. Composé d’articles synthétiques, complétés d’une mise en perspective historiographique, ce volume présente et commente selon une méthodologie rigoureuse des documents inédits et souvent méconnus, de natures très variées (textes, photographies, plans, etc.), qui permettent d’éclairer d’un jour nouveau l’histoire de l’État et de la société française aux XIXe et XXe siècles. Utile aux étudiants à tous les niveaux, ainsi qu’à leurs enseignants, ce livre s’adresse à tous ceux qui sont curieux d’une autre manière d’écrire et de comprendre l’histoire des Françaises et des Français.*
*Sous la direction d’Arnaud-Dominique Houte, Aurélien Lignereux, Jean Le Bihan et Jean-François Condette.*
*Tous les contributeurs sont des élèves ou des anciens élèves de Jean-Noël Luc, professeur émérite à Sorbonne Université*
*Avec le soutien du Centre d’histoire du XIXe siècle et de l’Institut universitaire de France.*
*https://pupitre.hypotheses.org/8251 <pupitre.hypotheses.org/8251> / www.pur-editions.fr/product/9313/former-encadrer-surveiller <www.pur-editions.fr/product/9313/former-encadrer-surveiller>*
*TABLE DES MATIÈRES*
Jean Le Bihan et Aurélien Lignereux *Introduction. L’État éducateur, l’État surveillant : actualité de deux chantiers historiens *
*Première partieSURVEILLER AU TEMPS DES RÉVOLUTIONS DU XIXe SIÈCLE (1800-1848)*
– Aurélien Lignereux, *Honneur et Fortune : les dessous de la réussite sociale d’un officier de gendarmerie (Italie napoléonienne, 1813) * – Gildas Lepetit, *« Je jure d’être fidèle à l’Empereur et à sa dynastie » ? La trahison de Maluquer, chef de la gendarmerie des Basses-Pyrénées (mars 1814) * – Jacques Bury, *Pompiers, bon œil : le danger d’incendie au théâtre dans le Paris des années 1830* – Fabien Cardoni, *Inexpérience mortelle. La critique des opérations militaires de juin 1848 par le colonel du génie en retraite Jean-Baptiste Lefaivre (6 juillet 1848) *
*Deuxième partieÉCOLE, ÉLÈVES, NORMES ET SOCIÉTÉ (MILIEU XIXe SIÈCLE-MILIEU XXe SIÈCLE)*
– Nathalie Brémand, *Plan d’une salle d’asile par le socialiste Joseph Rey en 1841* – Anne-Marie Châtelet, *Un collège, sujet d’exercice pour élèves architectes aux Beaux-Arts (1867) * – Jean Le Bihan, *Un débat décisif. L’examen du projet de décret sur les bourses par le Conseil supérieur de l’Instruction publique, le 14 janvier 1881* – Stéphanie Dauphin, *Pour les écoles des Indigènes en Algérie : le discours d’Albin Rozet à la Chambre des députés (22 février 1895) * – Ivan Jablonka, *L’homme de caractère. Les normes masculines au début du XXe siècle * – Jérôme Martin, *L’orientation professionnelle, instrument de la réforme sociale et scolaire (1917) * – Jérôme Krop, *La célébration méritocratique des réussites de l’école républicaine. Le palmarès de l’école de la rue Titon (1926) * – Pierre Porcher-Ancelle, *« À mérite égal, instruction égale ». Une affiche en faveur de l’école unique aux élections législatives de 1928 * – Cédric Boulard, *La question du surmenage en 1930. Une porte ouverte pour l’éducation nouvelle ? *
*Troisième partieLES MONDES ENSEIGNANTS, LEUR IDENTITÉ, LEUR CONTRÔLE (MILIEU XIXe SIÈCLE-MILIEU XXe SIÈCLE)*
– Arnaud Desvignes, *Compte rendu – assassin – de Jean-Victor Le Clerc, professeur d’éloquence latine à la Sorbonne, sur les Odes et Ballades de Victor Hugo (1827)* – Jung-In Kim, *L’affaire Vançon. Cabale contre un instituteur vosgien en 1843* – Jean-François Condette, *Gendarmer le costume et la taille des barbes pour affirmer la dignité enseignante. La circulaire relative à la tenue extérieure des membres du corps enseignant (20 mars 1852)* – Gilbert Nicolas, *Pour un nouveau statut de l’instituteur public. La réponse de l’instituteur breton François Tronel au concours ministériel de 1860* – Youenn Michel, *Le miroir du normalien enraciné (1897)* – Yves Verneuil, *L’échec des assemblées des professeurs de lycée à la fin du XIXe siècle : manque d’engagement ou défaut de reconnaissance ? * – Matthieu Devigne, *Faut-il brûler les rapports d’inspection des maîtres? Un cas d’école pour l’historien : l’affaire Mercier (1945-1953)*
*Quatrième partieLES NOUVEAUX ENJEUX DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE AU XXe SIÈCLE*
– Laurent López, *Le rapport du directeur de la Sûreté générale Huard à Clemenceau en 1906. La création des « brigades du Tigre » sous un nouveau jour * – Louis N. Panel, *Enquête sur un « gendarme assassin ». À propos d’un télégramme chiffré « relatif à des événements graves » (1921) * – Arnaud-Dominique Houte, *Que fait la gendarmerie ? Quand un rapport d’activité trace un programme d’action (1929) * – Jonas Campion, *La note du 13 septembre 1944 aux légions de gendarmerie. Normaliser la situation des gendarmes en France libérée* – Benoît Haberbusch, *Guerre d’Algérie, quand les gendarmes cherchaient à « gagner les cœurs »*
*Cinquième partieENCADRER LES JEUNESSES DIFFICILES AU XXe SIÈCLE*
– Olfa Boudaya, *Éduquer les pupilles « difficiles » et « vicieux » de l’Assistance. La loi du 28 juin 1904 et l’organisation de l’éducation spéciale des enfants assistés et moralement abandonnés* – Olivier Golliard, *Les petites vagabondes des années 1930 dans les répertoires analytiques de la préfecture de police de Paris* – Guillaume Périssol, *La délinquance juvénile sous les feux de la rampe : les « J3 », une pièce à succès de 1943 * – Antoine Rivière, *L’enfant abandonné et sa filiation. Lettre d’un ancien pupille au directeur de l’Assistance publique de Paris, 1946 *
*Sixième partieL’ÉDUCATION EN DÉBATS : MASSIFICATION SCOLAIRE ET TENSIONS À LA FIN DU XXe SIÈCLE*
– Sylvie Zenouda, *Photographie d’un spectacle dans la cour du lycée des 7 Mares dans la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines (1983)* – Pascal Semonsut, *École, orgueil et préjugés : vie et mort d’une image forte – et fausse – de la Préhistoire (années 1990 à nos jours) * – Clémence Cardon-Quint, *Budget 1985. Quels moyens pour l’Éducation nationale ? * – Yann Forestier, *La polémique sur le « lycée light », ou comment Claude Allègre a livré le terrain à ses adversaires (1998) *
Jean-François Condette et Arnaud-Dominique Houte *Envoi. L’œuvre de Jean-Noël Luc : retour historiographique sur un parcours universitaire*