Parution / Le retour de l’apprentissage au XXe siècle – Comment la France a adopté l’alternance

Chères et chers collègues,
J’ai le plaisir de vous signaler la parution de mon nouvel ouvrage, *Le retour de l’apprentissage au XXe siècle. Comment la France a adopté l’alternance*, aux Presses des Mines.
*Présentation*
Comment expliquer les qualités prêtées aujourd’hui à l’apprentissage ?
Longtemps associé aux corporations et bien plus divers qu’on ne l’a dit, l’apprentissage en entreprise est décrié à mesure que l’industrialisation transforme les mondes du travail et que la fréquentation de l’école devient une norme pour l’éducation des enfants et adolescents. Or, cette voie de formation est désormais jugée positivement, tant pour l’insertion dans l’emploi que pour la qualité de la formation.
Le retour de l’apprentissage expose les rôles respectifs des administrations de l’État, des collectivités, des patrons, des représentants syndicaux. L’enquête aborde les modalités de financement à la recherche des logiques économiques, politiques et sociales de cette grande mutation de l’apprentissage au XXe siècle.
En replaçant le cas de la France dans une perspective internationale, elle propose ainsi une histoire inédite et très présente de l’alternance. *Extrait et informations* sur le site de l’éditeur : www.pressesdesmines.com/produit/le-retour-de-lapprentissage-au-xxe-siecle/
*Table des matières*
Introduction
Chapitre 1 – Un nouveau système de financement Comment financer l’enseignement technique ? L’introduction de la taxe d’apprentissage De la loi au droit Les organisations patronales et le financement Ruptures
Chapitre 2 – Les transformations de l’apprentissage Une politique en actes Ce que devrait être l’apprentissage en entreprise L’urgence de l’apprentissage
Chapitre 3 – L’apprentissage convoité (1940-945) Les ambitions de Vichy Le pouvoir aux professions Le trompe-l’œil du financement
Chapitre 4 – Les batailles de l’apprentissage Une priorité à la Libération ? En école plutôt qu’en entreprise Réformer l’apprentissage
Chapitre 5 – Le temps de la relégation (années 1950-1960) L’apprentissage salarié existe encore Des France de l’apprentissage L’apprentissage des apprentis
Chapitre 6 – La formation de la main-d’oeuvre, enjeu international Le temps de la modernisation et du développement Comparaisons, circulations et édifications de normes internationales Perspectives économistes
Chapitre 7 – Les conditions d’une réhabilitation improbable (1959-1969) Le système scolaire et l’apprentissage L’État et la taxe d’apprentissage
Chapitre 8 – Les chemins de la réforme L’apprentissage et son financement en révolution (1969-1971) Miroirs européens Une mise en œuvre heurtée Une réforme à l’épreuve
Chapitre 9 – A la poursuite de l’emploi des jeunes L’État, l’apprentissage et l’enseignement professionnel Modèles nationaux Au plus près des besoins Le salut par l’alternance ?
Conclusion Bibliographie Index

Bien cordialement,
— Stéphane Lembré
Maître de conférences (HDR) en histoire contemporaine Université de Lille – INSPE Lille Hauts-de-France CREHS – Université d’Artois Co-rédacteur en chef de la revue Histoire de l’éducation : journals.openedition.org/histoire-education/
Ce message émane de la liste de diffusion et débat proposée par l’H2C (« Historiennes et historiens du contemporain »). Pour vous désabonner, il vous suffit de vous rendre sur la page groupes.renater.fr/sympa/info/h2c et de cliquer sur « Désabonnement » dans la colonne de gauche. La même page permet de s’abonner à la liste. Pour changer d’adresse d’abonnement, désabonnez l’ancienne adresse puis abonnez la nouvelle. Pour envoyer un message, il vous suffit de l’adresser à h2c@groupes.renater.fr. Les modérateurs décideront de sa diffusion, suivant des règles que nous vous invitons à bien respecter, présentées sur la page ahcesr.hypotheses.org/liste-de-diffusion Même si vous pouvez utiliser cette liste sans adhérer à l’H2C, n’oubliez pas que c’est l’association qui vous fournit ce service. Pour y adhérer : ahcesr.hypotheses.org/a-propos